Le CCAS

Le Centre Communal d’Action Social (CCAS) est une institution ancienne chargée d’animer, dans la commune, une action générale de prévention et de développement social. Plus simplement, son rôle est d’améliorer les conditions de vie des plus démunis, de mettre en oeuvre une politique sociale. Il est régi par le code de l’action sociale et des familles.

Le CCAS est géré par un conseil d’administration dont le Maire, Pierre-Marie NOUSBAUM est président.

Il est composé, à nombre égal, de membres élus par le Conseil Municipal :

  • Mme Agnès Machat
  • Mme Martine Arhancet
  • Mme Maïté Larragnaga
  • Mme Pierrette Parent-Domergue

Et de membres désignés par le Maire représentant obligatoirement :

  • Une association des familles du département (désigné par l’UDAF)
  • Un représentant d’association de retraités du département
  • Un représentant d’association d’handicapés du département
  • Un représentant d’association œuvrant dans le domaine de l’insertion et de lutte contre les exclusions (décret du 4 janvier 2000)

Missions du CCAS :

  • Missions obligatoires : Instruction et transmission à l’autorité compétente (préfet ou président du Conseil Général) de tous les dossiers d’aide sociale.

Ces missions concernent :

  • Les personnes handicapées (demande d’allocation, carte d’invalidité, mesure de placement, ATCP..)
  • Les personnes âgées (Allocation Personnalisée à l’Autonomie, aide ménagère, prise en charge de frais d’hébergements en établissement, obligations alimentaires..)

 

  • Missions facultatives : Le CCAS, de plus en plus sollicité, doit apporter des réponses, très souvent, dans l’urgence. Il travaille en collaboration avec des assistantes sociales et autres intervenants sociaux.

– Aides ponctuelles (bons alimentaires, hébergement..) en attendant l’attribution d’aides par d’autres instances.

– Subvention aux associations caritatives.

Politique sociale en faveur de la jeunesse sous la forme de :

  • Tarifs réduits de cantine
  • Bourses pour les étudiants
  • Participation à des voyages scolaires
  • Participation à des séjours de vacances
  • Cadeaux de Noël aux enfants de moins de 12 ans dont la famille bénéficie des colis alimentaires.

Il convient de préciser que dans un souci de respect des derniers publics, ces aides sont bien sûr accordées en fonction des revenus, après examen soigneux des dossiers en séance du Conseil d’Administration et après avoir écarté toutes les autres possibilités de secours.